Rmi : Le Film

Rmi : le film

« Rémi a tout pour réussir dans la vie: il vient d'obtenir son diplôme et habite chez la femme qu'il aime, Marion. Il a aussi un côté obscur qui va le faire basculer dans l'ultra violence…»

A propos du film « Rmi » :

« Rmi » est un long métrage indépendant s’inspirant de la « tuerie de Nanterre », qui montre les implications des mécanismes psychosociologiques de ce fait divers. Réalisé sans aucune subvention du cinéma français, il existe grâce à la seule énergie d’une cinquantaine de bénévoles qui se sont mobilisés pendant plus de 6 mois que durera le tournage. « Rmi » a été diffusé sur une chaîne du câble et plébiscité par les téléspectateurs *.

* Rmi a été jugé captivant par le panel des téléspectateurs d'une chaîne du câble.

Le réalisateur

Je suis très fier d'avoir réalisé ce long métrage "low cost" singulier, plébiscité par les téléspectateurs.

Jean-Claude RODRIGUEZ

Réalisateur du film Rmi.

Acheter le DVD Rmi !

Achetez "Rmi" et participez à l'émergence d'un nouveau projet de long métrage alternatif appelé "On est tous le voisin de quelqu'un."

Commander en direct : DVD 14,90 Euros / Blu ray 19,90 Euros (port compris).

Acheter le dvd par chèque

Acheter le dvd par paypal

Merci d'avance.

Revue de presse

Extrait paru dans le n°395 de Première, le mensuel du cinéma

Qui êtes-vous Jean-Claude Rodriguez ?

Je crois que je suis un type bien puisqu'on me le dit souvent (surtout mon amie). En fait, plus sérieusement je pense être quelqu'un de plus réactif qu'actif : en somme, plus un homme de réaction qu'un «homme d'action».

Qu'est-ce qui vous a fait puiser l'inspiration dans «la tuerie de Nanterre» ?

Principalement les questions que je me pose sur l'ultra violence et la manière dont on traite (dans le cinéma en particulier) ce phénomène de société.

Vous avez pris le parti «d'expliquer l'ultra violence plutôt que de la montrer comme c'est son contraire aujourd'hui.» Quels choix visuels cela entraîne dans ce film ?

En fait pour vous dire la vrai vérité, le scénario comportait des scènes de violence, et quelques jours avant le tournage, un cascadeur professionnel qui s'était engagé à régler ces scènes, s'est décommandé : j'ai donc du modifier la mise en scène au pied levé ! Mais aujourd'hui je suis totalement satisfait du résultat.

C'est en réponse à ce qu'à dit du film «le distributeur le plus important des films d'auteurs en France», que vous avez donc lancé l'idée de ce mode de financement ?

Non, le film était bouclé. J'ai contacté des distributeurs pour que Rmi soit vu et aujourd'hui c'est l'aboutissement d'un long parcours du combattant, puisqu'il a été diffusé sur le câble et qu'il a été plébiscité par les téléspectateurs de la chaîne.

De quoi parle votre projet de film «On est tous le voisin de quelqu'un.» ?

"On est tous le voisin de quelqu'un." est un scénario drôle et déjanté sur les relations de voisinage, qui tente de réhabiliter l'importance de l'humain dans ces relations. Cette fois-ci je ne pourrais pas produire le film seul...

Propos recueillis par Didier Boyaud.